Helminthosporiose

(Helminthosporium maydis)

 

L'helminthosporiose désigne plusieurs souches mais dont l'incidence sur le maïs est généralement faible du fait notamment de leur rareté. La forme la plus courante est H. fusiforme.

Cycle de l'helminthosporiose fusiforme ou commune

L'Helminthosporiose fusiforme du maïs est une maladie provoquée par le champignon Helminthosporium turcicum qui attaque les feuilles de la plante, Ce champignon a besoin de chaleur et d’humidité pour se développer. Cette maladie du maïs se distingue par une décoloration jaunâtre des feuilles, l’apparition de taches verdâtres puis grises dans le sens des nervures foliaires de la feuille. 

Facteurs favorisants

  • La monoculture de variétés sensibles favorise l'installation durable du champignon dans les parcelles.
  • La fréquence élevée des irrigations sous pivot maintient des conditions d'humidité élevés favorables à la sporulation (donc à la contamination tardive, cf. cycle).
  • La cause principale de l’apparition de l’helminthosporiose est la présence de résidus de la précédente récolte.
  • Les années chaudes successives.

Dégâts

Les pertes de rendement peuvent atteindre 25 q/ha

Solutions de lutte pour enrayer la progression

  • Broyage fin des résidus de culture et labour (enfouissement des débris à l'automne) ce qui réduit considérablement la survie des clamydospores.
  • En production de maïs doux, le recours à la lutte chimique est possible.
  • Choisir une variété tolérante à l'helminthosporiose pour éviter l'installation durable de cette maladie dans la parcelle.