Maladies

En comparaison avec le maïs, les cultures de colza sont plus sensibles aux maladies, aux adventices et aux ravageurs. Les agriculteurs de colza doivent donc surveiller l'ensemble du cycle de vie de la plante, du semis à la récolte, afin de détecter leur présence. Parmi les maladies du colza les plus néfastes pour les cultures on trouve le sclérotinia, le phoma et la hernie des crucifères.
De plus, il existe des maladies plus présentes sur certaines régions françaises comme la cylindrosporiose (le nord, l’est, le centre et le bassin parisien) ou l'oïdium (sud de la France).

Source : DEKALB